Découvrir Henri Marret par les cartes postales

Découvrir l’œuvre d’Henri Marret n’est pas toujours facile… Peu de ses tableaux se trouvent dans les musées et certains des édifices qu’il a décorés ont disparu. Heureusement, quelques-uns de ses descendants contribuent régulièrement à l’organisation d’expositions qui lui sont dédiées et des sites Internet lui consacrent plusieurs pages.

Les cartophilistes peuvent toutefois collectionner plusieurs cartes postales montrant ses réalisations : dessins, peintures, décors d’édifices civils ou religieux…

Cette page en présente quelques-unes et nous invitons tout visiteur à écrire au webmestre pour lui envoyer des photos ou des informations sur des cartes postales n’apparaissant pas dans cet inventaire sommaire.

Henri Marret à la guerre de 1914-1918

Au cours de la guerre de 1914-1918, Henri Marret est témoin de scènes et de drames qu’il dessine; ses croquis lui serviront ultérieurement pour réaliser des gravures sur bois et des eaux-fortes.

Devant la tête de Vache, forêt d’Apremont
(encre noire et lavis sur papier)
Exposition de Bergues (2014)

 

Verdun sous la neige (crayon sur papier)
Exposition de Bergues (2014)

 

Henri Marret s’expose…

Exposant au Salon de la Société des artistes français en 1900, Henri Marret s’y  fait remarquer et remporte une Médaille d’honneur ; au même Salon, en 1906, il se voit décerner une Médaille de 2e classe… et il continue à y exposer.

                         Soleil morne, route de Tétouan,                                Après midi d’automne, femme étendant du linge,
                                             (peintures) Salon de la Société des Artistes Français (1906)

Après-midi d’été, les bords de la Marne un jeudi
Salon de la Société Nationale des Beaux Arts (1911)

Paris – Cour des Métiers

 

L’Exposition Internationale des Arts décoratifs, à Paris, en 1925, marque la carrière d’Henri Marret qui y présente des œuvres monumentales et, en particulier, quatre panneaux décoratifs dans la Cour des métiers conçue par l’architecte Charles Plumet.

 

Paris – Cour des Métiers : L’architecture

Paris – Cour des Métiers : La rue

 

 

 

 

 

 

Paris – Cour des Métiers : Les sports

Paris – Cour des Métiers : Les transports

 

 

 

 

 

La chapelle de Tremorvezen (bois gravé)
Exposition de Pont-Aven (2005)

 

Après le décès d’Henri Marret, l’un de ses petits-enfants perpétue sa mémoire et contribue à l’organisation d’expositions qui lui sont consacrées, telle celle tenue en 2005 au Musée de Pont-Aven.

 

En 2013-2014, le Musée des Beaux-Arts de Quimper présente, sur le thème « Parcourir la Bretagne », une série d’aquarelles d’Henri Marret où la nature, les villages et les églises constituent un itinéraire en beauté…

Henri Marret, décorateur de bâtiments civils et religieux

Le Manoir d’Angervilliers (91) est, en 1913, la résidence du sénateur Lazare Weiller, parent de Sophie Wallerstein. Henri Marret y peint plusieurs fresques, dont certaines dans le bureau et la salle à manger. Occupé par les Allemands pendant la guerre 1939-1945 et abandonné ensuite, le château est actuellement en ruines.

Angervilliers – Château, salle à manger

Angervilliers – Château, bibliothèque

 

 

 

 

 

Sophie Wallerstein est la fondatrice de l’aérium d’Arès (33). Celle-ci fait construire les bâtiments en 1912 sous la responsabilité des architectes Charles Duval – cousin d’Henri Marret – et d’Emmanuel Gonse. Henri Marret y réalise plusieurs fresques.

Arès – Aérium, Le Réfectoire (1913)

Arès – Aérium, Le Réfectoire (1913)

 

 

 

 

 

 

Le monument aux morts de Châtillon-sur-Indre (36) – l’un des plus imposants du genre – est érigé en 1926. À la demande du Conseil municipal, Henri Marret illustre le monument en s’inspirant de trois épisodes, chacun décrit en détail : le départ – l’absence – le retour.

Chatillon-sur-Indre – Le départ

Chatillon-sur-Indre – L’absence

 

 

 

 

Chatillon-sur-Indre – Le retour

Chatillon-sur-Indre – Monument aux morts

 

 

 

 

 

 

Épinay-sur-Seine – Église, Fresque monumentale

 

Édifiée en 1932, l’église Notre-Dame des Missions d’Épinay-sur-Seine (93) a été décorée par les artistes des Ateliers d’Art Sacré; ils illustrent douze étapes du développement du christianisme à travers les siècles et son expansion dans divers pays. La fresque monumentale réalisée par Henri Marret en 1933 présente l’évangélisation de la Gaule au IIe siècle par Saint-Pothin.

Fourqueux – Église : Fresque du monument aux morts

 

 

Henri Marret peint plusieurs monuments aux morts après la guerre de 1914-1918, dont celui de l’église de Fourqueux (78) en 1923. La toile sera ultérieurement déplacée dans l’ancien hôtel de ville puis, plus récemment, dans la nouvelle mairie.

 

 

Située dans le 12e arrondissement de Paris, l’église du Saint-Esprit est conçue par l’architecte Paul Tournon et construite entre 1928 et 1935.

Paris – Église Saint-Esprit : Grégoire VII (1932)

Paris – Église Saint-Esprit : Charlemagne (1932)

 

 

 

 

 

 

 

 

Avec Maurice Denis et ses Ateliers d’Art sacré, Henri Marret contribue à la décoration de l’édifice ; il participe à la réalisation d’une grande fresque, y peignant Grégoire VII et Charlemagne.

Saint-Louis de Vincennes – Porche d’entrée (1921-1924)

Aux portes de Paris, l’église de Saint-Louis-de-Vincennes (94) est construite par les architectes Jacques Droz et Joseph Marrast au début du XXe siècle et inaugurée en 1924. Les peintures sont l’œuvre de Maurice Denis et Henri Marret. Ce dernier réalise, à l’extérieur, la décoration du porche d’entrée et une fresque des grands Saints de France ; à l’intérieur, les évangélistes et le Christ, dans le chœur, ainsi que le Chemin de Croix.

Henri Marret, illustrateur

Fervent croyant, Henri Marret réalise aussi des dessins qui serviront à illustrer des livres, des bulletins ou des feuillets paroissiaux. Résidant à Fourqueux (78), il n’a pas à aller loin pour prendre pour modèle son église ou, quelques kilomètres plus loin, celle de Mareil-Marly (78).

Ce contenu a été publié dans Henri Marret. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.